Version mobile du site Ires.fr à venir
A


L’IRES

L'Institut de recherches économiques et sociales (IRES) est un organisme au service des organisations syndicales représentatives des travailleurs. Sa fonction est de répondre aux besoins exprimés par les organisations syndicales représentatives dans le domaine de la recherche économique et sociale.

L’IRES mène essentiellement deux types de travaux : des recherches et des analyses développées par son équipe pluridisciplinaire de chercheurs et des travaux de recherche propres à chaque organisation syndicale, regroupés au sein de l’agence d’objectifs.

L’IRES et son agence d’objectifs, par son positionnement institutionnel, et la nature des travaux de recherche qu’il conduit, contribue à éclairer le débat social par des analyses et approches comparatives rigoureuses.

L’IRES promeut une approche originale des relations entre la recherche et le monde syndical, sur des sujets qui appellent expertise, débat et controverse scientifique. C'est un lieu de recherche, d'expertise sur le monde syndical et pour le monde syndical, engagé dans des activités internationales et européennes, qui contribue à la reconnaissance de la place du travail et du monde syndical.

Télécharger la présentation de l'IRES / Download the IRES presentation 

Ses missions

L’Institut de recherches économiques et sociales (IRES) a été créé en 1982 par l’ensemble des organisations syndicales représentatives françaises avec le concours du gouvernement.

L’IRES a pour mission d’apporter des éléments d’appréciation et d’analyse sur l’ensemble des questions économiques et sociales nationales, européennes et internationales qui intéressent les organisations syndicales. Il a vocation à se situer sur des réflexions de moyen et long terme, de nature sociale, économique, environnementale et sociétale.

Suite >

Son histoire

L’IRES a été créé en 1982.

A la fin des années 1970, une série de rapports publics se sont inquiétés du monopole administratif dans le domaine de l’expertise économique et sociale. Le rapport de René Lenoir et de Baudouin Prot commandé par Valéry Giscard d’Estaing en 1979 a joué un rôle de déclencheur dans la recherche de la démocratisation de l’analyse économique et sociale en France.

Ce rapport préconisait la création en France de plusieurs instituts de conjoncture économique indépendants du gouvernement à l'exemple de ceux existant à l'étranger, notamment en Allemagne.

Suite >

Ses moyens

L’IRES est constitué en association Loi de 1901, avec un Conseil d’administration composé de neuf syndicalistes, quatre représentants du Premier ministre ainsi que neuf personnalités scientifiques.

Depuis sa création en 1982, la CFDT, la CFE-CGC, la CFTC, la CGT, la CGT-FO et l’UNSA éducation gèrent en commun l’Institut.

Ses ressources sont assurées par une subvention publique de l’Etat et par des conventions de recherche. Son budget est de l'ordre de 3 millions d’euros.

Suite >

En bref...